MENU

  • Akenaton
  • « RECONSTITUTIONS » par les AKENATONS
  • «  RECONSTITUTIONS  » – Akenaton 2013

    On le dit, c’est sans doute un peu vrai, naissance de la photographie, la peinture a perdu l’une de ses fonctions majeures. En tout cas, pour rendre compte d’une bataille, d’un personnage ou d’un lieu exotique de façon aussi réaliste et objective que possible, photo et bientôt video se sont vite imposées. Fausse objectivité??? -

    Laissons tomber. Ici nous avons suivi une autre piste,  raccordée à certains de nos travaux et obsessions antérieurs: événements ayant médiatiquement marqué notre histoire, guerre du Viet Nam, naufrage du Torrey Canyon…Naguère, pour ces «  Images du XX° siècle  »*, éléments épars et disséminés de la mémoire contemporaine,  nous nous sommes appuyés sur des clichés ou des videos archi-diff/usés. Mais il arrive que l’image manque, que le résultat soit là sans son devenir, un cadavre criblé de balles (« Ils ont tué le préfet! »), une voiture encastrée dans un arbre sur une route déserte (« Albert Camus est mort »). Que se passe-t-il quand l’image manque et quand cela advient-il ?

    D’une mort violente, d’un accident, d’un meurtre, il est rare que subsistent le film ou le cliché et, quand bien même, qu’ils suffisent à comprendre ce qui s’est vraiment passé. A la photo, absente ou énigmatique, journalistes et enquêteurs substituent alors des diagrammes, supputant des trajets, consignant une narration et fixant des positions à l’ instant t. Cartographie et chronométrie. Temps et espace.

    Les diagrammes sont à ranger dans une famille que nous avons souvent** fréquentée  : celle des icônes qui se placent Entre. Entre mots et choses,  images et mots. Entre écriture et peinture et graphismes. Sigles. Cartes. Plans. Schémas en tout genre…. Aussi singulièrement abstraits que soucieux du réel, les diagrammes tentent d’en filtrer le graphe, d’en extraire les moments clefs, et pour finir, de proposer un scenario que l’on rejouera lors de Reconstitutions destinées à valider ce qui s’est produit et que nul objectif n’a enregistré  : au défaut de l’image ces diagrammes sont des propositions adressées à  l’imaginaire et visant un réel probable, jamais atteint. Mémoire ouverte, cela bée.

    *Musée Ziem, Martigues.
    ** «  Oukssava  » – performance basée sur les sigles.

    Dans le cadre du 10 ème Festival Poésie Marseille, « Nous irons partout »,

    Les Akenatons réaliseront une performance au MAC le Samedi 9 novembre à partir de 19h.

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page