MENU

  • Anaïs Boudot
  • OÙ en tournée
  • OÙ lieu d’exposition pour l’art actuel programme hors ses murs Anaïs BOUDOT

    The Day empties its images 

    Exposition photographie et vidéo

    Avec la complicité de My. G.

    OÙ en tournée à l’Hotel Burrhus présente Anaïs Boudot

    Week end à l’Hotel Burrhus – Manifestation organisée par l’association Supervues • Site : www.supervues.com/

    Burrhus • 1 Place Montfort • 84110 Vaison la Romaine • ☎ +33.(0)4.90.36.00.11.

    Vendredi de 18H30 à 20H30 • Samedi de 11H à 20H30 • Dimanche de 11H à 18H

    ***********

    ***********

    Présentation de la manifestation

    Durant trois jours, le Burrhus sera fermé en tant qu’hôtel, inutile donc de chercher à réserver une chambre. Pourtant il affichera complet, et ses hôtes seront cette fois les galeries, les artistes et associations qui auront relevé le défi de présenter leur travail dans un contexte propre à dévoiler la complexité des rapports qui lient la création aux espaces quotidiens, à la chambre en l’occurrence.
    L’hôtel prendra des allures de mini-foire d’art contemporain, où le public sera invité à visiter 35 mini-expositions qui présenteront trente artistes ou plus, et dévoileront la complexité des rapports qui lient la création aux espaces quotidiens, à la chambre en l’occurrence.
    Trente façons d’exprimer une vision de la création dans un espace donné, avec les contraintes qui sont celles d’un lieu habité, même à titre provisoire et ̩éphémère…
    Chaque participant disposera donc d’un numéro, correspondant à la chambre où les œuvres seront exposées.
    Ce numéro sera tiré au sort, au moment de l’inscription. et un plan, et des photos seront alors fournis au lauréat.
    Supervues sera une offre de rencontre entre des individus curieux, collectionneurs ou non, et des artistes ou des galeries, et également un temps de parole avec deux débats conversation autour de la diffusion de l’art contemporain.

    ***********

    Anaïs Boudot

    Née à Metz en 1984, diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure de la Photographie en 2010 et du studio du Fresnoy en 2013 Anaïs Boudot poursuit aujourd’hui un travail autour de l’exploration des moyens photographiques. Elle participe à sa manière au renouvellement du genre, interrogeant le devenir de la photographie. L’artiste se fixe comme objectif un dépassement des moyens propres à ce médium. Sa démarche repose sur le photographique et non la photographie et s’aventure vers le domaine de l’hybridation. La dialectique entre ombre et lumière, la temporalité, le mouvement, la corporalité, le double, le trouble oculaire traversent chacun de ses travaux. Avec la photographie comme matériau, Anaïs Boudot s’engage dans ces interstices créés entre temps et mouvements.

    Expositions – sélection : avril 2014 – Exuvies, Carré Amelot, La Rochelle, exposition personnelle ; avril 2014 – The day empties its images, Nord Artistes, Roubaix, exposition personnelle ; juin 2013 – Panorama 15, Le Fresnoy, Tourcoing, exposition collective ; déc. 2012 –  Panorama 14, Contemporary Art Center, Vilnius, exposition collective ; juin. 2012 – Les Nuits Photographiques, Buttes Chaumont, Paris ; mars 2011 – Rencontres Internationales de la photographies au sténopé, CCAM, Le Bourget, exposition collective ; juil. 2011 – Heimlich, Arles, Rencontres Internationales de la Photo

    Publications – sélection : mars 2013 – You I Landscape, catalogue, portfolio ; juil. 2012 – Infra Mince n°7, portfolio ; juil. 2012 – Qu’avez-vous fait de la photographie, Actes Sud, portfolio

    Collaborations : 2011-2013 – Collaboration avec la compositrice Victoria Lukas (http://victorialukas.com ) pour la réalisation de clips vidéos et pochettes d’albums pour les projets Vita et Inkamera

    Site internet : + http://anaisboudot.net + //// + http://www.nordartistes.org/ + //// + http://www.panorama14.net/140/mirrors-float-us-panorama-14 + //// + http://panorama15.lefresnoy.net/509/sans-titre-panorama-15 +

    Anaïs Boudot 28, boulevard de la République 59100 ROUBAIX ; T : 06.98.25.11.67 ; M : anaisboudot@gmail.com

    ***********

    Textes d’Anaïs Boudot

    Anaïs Boudot est représentée par la Galerie Anne Perré. Sa participation à Supervues 2014 est proposée et soutenue par OÙ Marseille.

    « (…) L’expérience même de l’appréhension de l’image photographique, Anaïs Boudot l’explore audelà de la simple image, son goût de l’expérimentation et le désir de remettre en causes ses certitudes et ses facilités la pousse à travailler la vidéo et l’installation. Elle y pousse aux tréfonds du visible sa poésie fantomatique. » – Michel Le Belhomme

    Présentation du projet
    Depuis son ouverture en 2000, OÙ lieu d’exposition pour l’art actuel questionne les pratiques artistiques et, comme Supervues, les modalités d’échange avec ses publics. Véritable laboratoire d’expérimentation, OÙ propose une approche élargie de l’oeuvre tendant vers un décloisonnement des genres et un déploiement hors des murs de la galerie. Ainsi, l’originalité de Supervues interpelle l’objet de OÙ et sa programmation.
    Pour investir une des chambres de l’hôtel Burrhus, OÙ fait appel à Anais Boudot.
    Photographe diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Arles, Anais Boudot a ensuite intégré le Fresnoy, studio national des arts contemporains. Son travail évolue désormais au delà des limites du champ photographique en hybridant différents moyens formels et esthétiques. Il convoque le trouble, le doute, ce qui fait écho à ce lieu de transitions qu’est la chambre, espace confus entre rêve et éveil, lieu de passage.
    Pour l’édition 2014 de Supervues Anais Boudot partira d’une série de travaux inspirés des thématiques chères à la poétesse Sylvia Plath : paysage, eau, sentiments. Le titre de cette série, The Day empties its images – Le jour vide ses images – renvoie clairement à l’essence de l’image photographique, tout comme aux errements de l’esprit et du souvenir.
    Anaïs Boudot adaptera cet ensemble constitué d’images fixes et animées – photographies, installations et projections – au contexte de la chambre de sorte à plonger le spectateur dans des visions oniriques, à lui proposer une expérience immersive. Pendant les trois jours de l’exposition, elle sera également présente sur place avec l’équipe de OÙ pour échanger autour de sa proposition.

    Note d’intention d’Anaïs Boudot
    Anaïs Boudot – Supervues 2014
    Mes photographies sont guidées par la question du paysage, de la lumière, la perception du corps dans l’espace, l’absence, le double. Mon travail se base sur le désir de mêler le médium classique qu’est la photographie à des technologies plus avancées afin d’hybrider les médiums et créer de nouvelles visions. J’explore les liens entre image fixe et animée et les interstices créés entre temps et mouvements. Tant en photo qu’en vidéo ou encore installation, je cherche à créer des images à la fois énigmatiques et hypnotiques, par les rythmes qu’impose la lumière. Pour Supervues, je souhaite proposer un ensemble de pièces mêlant photographie et projection. Mon travail, onirique et intimiste, trouverait un nouveau terrain d’expression particulièrement adapté en investissant une chambre d’hôtel. À titre d’exemple, les documents ci-après détaillent ma dernière exposition en date intitulée The day empties its images et qui pourrait parfaitement s’adapter à ce contexte. Néanmoins, j’aimerais, si les conditions le permettent, créer de nouvelles pièces pour l’occasion. La chambre, le lit, les fenêtres étant pour moi des éléments particulièrement inspirants. Anaïs Boudot

    Détournant à la fois le format et les codes traditionnels de la photographie, Anaïs Boudot invente un espace où les oeuvres et le texte dialoguent et questionnent l’image. L’exposition, dont le titre est emprunté à un poème de Sylvia Plath, reprend des thématiques chères à la poétesse : paysage, eau et sentiments. Les oeuvres sélectionnées par l’artiste plongent le spectateur dans des visions de rêve et de fantasme. Qu’il s’agisse d’une silhouette, d’un visage endormi ou de fragments de paysages, le travail d’Anaïs Boudot sur les images révèle toujours leurs caractères oniriques. C’est un monde fait d’éboulements. Là, la roche s’est effondrée en une forme de robe de pierre, sans corps, sans tête, sans bras ni jambe autre que les moellons et les arêtes brutes de la paroi. Ici l’eau a creusé des sillons déserts, et enfin elle s’approche d’une des grandes falaises recouvertes de noires élégances arachnéennes. Nous sommes plongés dans des visions éparses tels des fragments de rêves.Cet ensemble de travaux fonctionne comme une mise en abîme du regard photographique. La vision hésite à être simple captation du réel ou projection des sentiments sur ce paysage. L’exposition propose des visions qui sont commes les images du rêve qui fait revivre et efface les émotions de la journée. Le jour vide ses images.
    La nuit se fait, la nuit est là, calme dissolution des pensées du jour, avec la grise lumière de l’absence.

    OÙ lieu d’exposition pour l’art actuel
    La Galerie OÙ est à la fois un lieu de résidence d’artiste, d’atelier et d’exposition. C’est avant tout un lieu de rencontres, de vie, d’expérimentations… Par étape depuis la rue, de la vitrine, à la galerie en passant par la cour et terminant par un cabanon, le visiteur découvre et entre en dialogue avec les artistes de la riche programmation. Lieu de parole et de ré-appropritation par l’artiste comme par le public, lectures, accrochages, performances ou vernissages ne sont que des modalités de l’échange.
    Depuis 2000, quasiment tous les mois, un artiste habite ici et expose 10 jours, en flux tendu. Cela génère une densité dans les rencontres et une intensité dans le processus créatif. Le cabanon est conçu comme une cabine de navire, selon une conception optimale de l’espace, l’artiste est en partance. La résidence doit l’amener à penser sa pratique en dehors de son champ habituel de travail. Il questionne ici les limites de son propre cadre. L’exigence se place hors du médium, hors des sujets, elle se place précisément dans cette recherche d’ailleurs… Où le mène cette expérience.
    Pour autant, l’expédition ne le mène pas n’importe où. La rue Jean de Bernady, grand résistant français est celle qui où sont nés et où ont grandi les deux fondateurs. Longtemps en partance, c’est à la fin des années 90 qu’ils y sont revenus et ouvert la galerie. OÙ questionne l’appropriation façon Duchamps de l’objet espace, dans une vision à la fois Deleuzienne du rhizome et mathématicienne des mouvements browniens. […]
    Sarah Carrière-Chardon

    ***********

    Prestations de l’association OÙ

    EXPOSITIONS, ÉDITIONS, WORKSHOPS, CONCERTS, PERFORMANCES, LECTURES, CONFÉRENCES, SPECTACLE VIVANT, DANSE, PROJECTIONS, CONVERSATIONS, DÉAMBULATIONS URBAINES, DESIGN, ARTS DE LA RUE, ETC…

    OÙ lieu d’exposition pour l’art actuel – 58 rue Jean de Bernardy 13001 Marseille. Horaires et jours d’ouverture variables selon les événements in situ.

    OÙ et L’Aventure – Place des Cèdres, 58 bis Boulevard Bouge, 13013 Marseille Malpassé. Œuvres éphémères dans l’espace public, visibles 24/24, 7/7.

    OÙ Galerie Paradis – 152 rue Paradis 13006 Marseille. Ouvert tous les jours même le dimanche. Passez directement, sonnez à Association OÙ 1er étg, ou téléphonez au 06 98 89 03 26.

    OÙ résidences d’artistes – Marseille (13) et Capbreton (40)

    OÙ en tournée – Hotel Burrhus Supervues Vaison la Romaine (84), HLM et Galerie du 5ème Marseille (13), etc …

    ***********

    Contact

    OÙ bureau – Permanence 152 rue Paradis 13006 Marseille, tous les jours sur rdv

    T : 06 98 89 03 26

    F : 04.91.81.64.34

    M : ounousecrire@club-internet.fr

    W : http://www.ou-marseille.com/

    http://www.cnap.fr/ou-lieu-dexposition-pour-lart-actuel

    http://www.marseilleexpos.com/?page_id=3068

    ***********

    Axelle Régine GALTIER

    Présidente et responsable de la programmation artistique de l’association OÙ
    <http://www.facebook.com/axelle.galtier?ref=tn_tnmn>

    Présidente et membre coresponsable des projets de l’association Perspective Trouble
    <http://www.verif.com/societe/ASSOCIATION-PERSPECTIVE-TROUBLE-794538447/>

    Trésorière et membre coresponsable des projets du réseau associatif Marseille expos
    <http://www.marseilleexpos.com/>

    Présidente et membre actif de Take Off Production – Association des Arts du spectacle vivant
    <http://www.manageo.fr/fiche_info/508670429/36/take-off-production.html>

    ***********

    Plus d’informations

    Depuis le 1er mai 2000, l’association OÙ expérimente le projet OÙ lieu d’exposition pour l’art actuel à Longchamp-Friche 13001 – Ceci n’est pas une galerie – Leslie Compan. Le lieu d’exposition de la rue Jean de Bernardy, semble paradoxalement se situer dans un territoire indéterminé qui serait peut-être celui de l’art contemporain. Aménageant les possibles, OÙ est un territoire où se déterminent simultanément les espaces de création et des temps de regards. Mais la quête est ancré dans les réalités économiques et laborieuses de la création et de l’exposition, le lieu travaille à exploiter les contraintes. Ce qui motive OÙ relève davantage de la volonté de refléter le bouillonnement créateur des artistes, la dimension active de leur travail en tant que réalité. OÙ est avant tout LE lieu où l’on produit pour expérimenter, pour engager une quête artistique parfois inattendue. Les expositions présentées provoquent avant tout la rencontre entre les productions différentes et un large public. En 2013 un 11 mai, l’événement dans l’espace public OÙ et L’Aventure à Malpassé 13013 voit le jour. Un rendez-vous qui mêle les arts de la rue et arts plastiques, est donné. Cet engagement est un moteur de régénération urbaine, musée à ciel ouvert en plein coeur des quartiers Malpassé 13ème jusqu’à Longchamp-Friche 1er. De quoi faire éclater le carcan des disciplines artistiques (ici, on n’imagine de formes que collaboratives, qui se fichent d’appartenir à un quelconque champ de la culture). Au commencement de cette propagation artistique, le point « OÙ et L’Aventure » à Malpassé 13013 Marseille, un volume de ciment, reste d’une oeuvre de Richard Baquié, l’Aventure, désormais détruite par manque d’entretien. Une dialectique le lie au terminus « OÙ lieu d’exposition pour l’art actuel » 13001 Marseille. Effectivement, tandis qu’à Malpassé l’espace et les murs extérieurs sont investis des interventions des artistes, le lieu d’exposition OÙ offre la visite d’une exposition dans l’espace et les murs intérieurs. Ces « murs » deviennent un creuset de « situations » et espace d’hospitalité. Les artistes participant aux projets invitent le visiteur à dialoguer, à inventer, à se déplacer, à produire, à tester. Et novembre 2014 l’association ouvre OÙ Galerie Paradis. La galerie privée est mis à disposition d’un commissaire pour une durée de deux ans, qui lui ré attribue un nom et organise une programmation spécifique de son choix. La galerie de 5,5m2, située 152 rue Paradis 6ème arrondissement dans le quartier chic de Marseille, avec une vue incroyable, est un espace intime et personnel dominant la ville, autre fois chambre de bonne. Cela veut dire qu’on ne peut pas tout montrer, cela veut dire qu’on optimise un lieu avec toutes les choses que l’on a apprises et expérimentées pour donner un sens certain, tout au moins voulu, ardemment souhaité, à des oeuvres qui n’auraient peut-être jamais été vues dans d’autres circonstances.

    ***********

     

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page