MENU

  • Franck Gérard, Geoffroy Mathieu et Bertrand Stofleth, Guillaume Janot, Olivier Menanteau, Philippe Terrier-Hermann
  • En situations
  • Philippe Terrier-Hermann, La trilogie française, 2013. Commande publique de photographie du Centre national des arts plastiques © Philippe Terrier-Hermann

    Cinq commandes publiques photographiques du Centre national des arts plastiques : Franck Gérard, Guillaume Janot, Geoffroy Mathieu et Bertrand Stofleth, Olivier Menanteau, Philippe Terrier-Hermann.

    Co-production & Commissariat : Pascal Neveux – FRAC, Erick Gudimard – Les Ateliers de l’Image, Pascal Beausse – CNAP

    Le Centre national des arts plastiques s’est engagé dans la réalisation de commandes publiques de photographies visibles sur le territoire marseillais, dont certaines ont été réalisées avec le concours de Marseille- Provence 2013. Toutes ces propositions questionnent la notion d’espace public aussi bien à travers les thèmes traités que par les stratégies de diffusion des œuvres.

    Les commandes publiques nationales : CNAP

    Paysages usagés, observatoire photographique du paysage depuis le GR®2013
    Commande publique à Geoffroy Mathieu et Bertrand Stofleth – Marseille-Provence 2013

    Mediagenic – la Marseillaise
    Commande publique à Olivier Menanteau – Marseille-Provence 2013
    Mac Marseille, Siège du journal la Marseillaise

    La trilogie française
    Commande publique à Philippe Terrier-Hermann
    Galerie de l’ISBA, Besançon

    Marseille-Marseille
    Commande publique à Guillaume Janot
    Espaces publics, Marseille

    Manifester En l’état, une enquête poétique,
    Commande publique à Franck Gérard

    Le projet Mediagenic-la Marseillaise d’Olivier Menanteau prend place dans l’espace public numérique et médiatique. En effet, celui-ci fonctionne comme une agence de presse en fournissant au journal la Marseillaise des images d’actualité, en dehors de ses canaux habituels. Les choix des journalistes décrivent les rapports spécifiques que ce quotidien indépendant entretien avec l’image du monde politique. L’édition papier et internet de la Marseillaise publie des photographies de l’artiste pour illustrer ses articles, et toutes les photographies sont visibles sur un Flickr. La commande publique à Olivier Menanteau s’inscrit dans le cadre des Ateliers de l’EuroMéditerranée (AEM) de Marseille-Provence 2013. L’exposition Le Pont au [mac] musée d’art contemporain du 25 mai au 20 octobre 2013 accueille le travail de l’artiste ainsi que le siège du journal La Marseillaise.

    La création du sentier de randonnée GR®2013 a donné lieu à différentes propositions qui sont présentées lors des six temps forts qui ponctuent ce parcours ainsi que dans l’exposition Le Palais et Le Sentier au Palais de la Bourse à Marseille. Ainsi, le projet Paysages usagés, Observatoire photographique du paysage (OPP) depuis le GR®2013 est un observatoire spontané initié par les artistes Geoffroy Mathieu et Bertrand Stofleth. Cette série composée d’une centaine de photographies documente la grande richesse des paysages de la métropole qui révèle un frottement perpétuel entre la ville et la nature. Il consiste à mettre en place sur un territoire, un système de veille photographique des paysages grâce à une reconduction périodique et régulière sur dix ans. En effet, un volet participatif propose au public d’adopter 70 des 100 photographies pour en assurer les reconductions pendant les dix prochaines années. Les 30 restantes seront reconduites annuellement par les deux artistes à l’origine du projet. Un site internet est dédié à ce projet www.opp-gr2013.com et les photographies font l’objet d’une édition sous forme d’un coffret de cartes postales (Éditions Wildproject) et d’une double page dans le Topoguide du GR®2013.

    Par ailleurs, le CNAP accompagne le projet de Franck Gérard, “Manifester En l’état, une enquête poétique” qui s’inscrit aussi dans le GR®2013 et insiste sur son aspect semi-urbain. Ce travail consiste en un relevé photographique de scènes de la vie quotidienne pour recréer une sorte de fiction et mettre en lumière les ambiguïtés de l’espace public marseillais. Réalisé en collaboration avec des habitants de Marseille et des communes du GR®2013, ce projet reprend les processus de diffusion de la publicité à travers des conférences filmées, des flyers, des affiches et une structure mobile conçue “en direct” dans la rue avec les éléments trouvés sur place à Marseille en corrélation avec la notion d’espace public qu’aborde l’artiste dans ce travail.

    Les processus de diffusion dans l’espace public sont aussi abordés par le projet de Guillaume Janot. Résultat de deux ans d’une résidence proposée par les Ateliers de l’image, cette exposition relate le parcours du photographe avec quatre-vingt habitants marseillais, sur des chemins de traverse enseignés par l’artiste promeneur Hendrik Sturm. De l’ordinaire à l’extraordinaire, du réel à l’imaginaire, les photos produites affichent des points de vue intimes sur la géographie d’un monde quotidien parfois méconnu. Ce projet donne lieu à une exposition intitulée Nous à la Galerie des Quais du J1 du 26 mars au 21 avril 2013 et investit l’espace public en étant affiché sur les murs des quartiers Nord de la ville.

    Enfin, une autre commande publique revisite aussi les stratégies de diffusion d’images commerciales à travers un projet que l’on retrouve sur l’ensemble du territoire national, du Havre à Marseille. Il s’agit de la série de photographies intitulée La trilogie française réalisée entre 2011 et 2013 par Philippe Terrier-Hermann. Ce travail, pour lequel l’artiste s’est entouré de 25 comédiens français, interroge l’influence de l’imaginaire cinématographique sur les représentations des territoires. Le photographe y transforme des paysages français en décors d’une histoire et joue sur les ambiguïtés entre réalité et fiction. L’originalité du projet réside surtout dans son dispositif de diffusion sous forme de 400 affiches publicitaires et d’un million de cartes postales réparties sur l’ensemble du territoire national, questionnant ainsi les conditions actuelles de la circulation des images.

    Programmation autour de l’accrochage, à l’occasion des nocturnes gratuites du FRAC

    Le 24 octobre :
    Qu’est-ce qu’une commande publique de photographies ?
    Plateau Multimédia / 19h-21h
    Table ronde avec Olivier Menanteau, Guillaume Janot, Angélique Schaller (la Marseillaise),
    Erick Gudimard (Les Ateliers de l’Image), animée par Pascal Beausse (CNAP).

    Le 21 novembre :
    Adoptez un paysage !
    Animation et projection devant le FRAC / 18h-20h
    Avec Geoffroy Mathieu & Bertrand Stofleth.

    Le 12 décembre :
    Manifester En l’état, une enquête poétique
    Plateau Multimédia / 18h-21h
    Conférence performée de Franck Gérard.

    FRAC Provence Alpes-Côte d’Azur
    20, bd de Dunkerque
    13002 Marseille
    www.fracpaca.org
    t +33 (0)4 91 91 27 55
    e accueil@fracpaca.org

    Horaires d’ouverture des expositions
    Du mardi au samedi de 12 h à 19 h
    Fermé dimanche, lundi, et jours fériés
    Un vendredi par mois : nocturne gratuite de 18h à 21h
    www.fracpaca.org
    Tarifs : Tarif plein : 5 € – Tarif réduit : 2,50 € ( conditions sur place)

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page