• Exposition collective
  • ce que l’on voit
  • La résidence Pytheas est un programme qui favorise les pratiques artistiques amateurs et l’éducation à l’image, en proposant à un public mixte des ateliers de création qui ont pour finalité la réalisation d’une œuvre photographique collective. Depuis 2008, Les Ateliers de l’Image accueillent en résidence un artiste sur une longue durée pour travailler sur la représentation d’un territoire – physique ou mental – par ses habitants.

     

    En mai 2014, Thierry Fontaine a été sélectionné suite à un appel à participation national par un jury composé pour moitié de futurs participants à l’atelier. Ancien pensionnaire de la Villa Médicis, Thierry Fontaine a notamment exposé (exposition personnelle) à Londres, Milan, Brisbane, au Musée Léon Dierx de Saint-Denis de La Réunion, au Centre d’Art Contemporain de Vélizy, à l’Abbaye Sainte-Croix de Poitiers, et très récemment, au Centre Georges Pompidou à Paris. En mars 2017, le FRAC PACA lui consacrera une exposition personnelle de grande envergure.

    Ce que l’on voit nous invite à découvrir le parcours effectué par des personnes très différentes : des lycéens et lycéennes, des élèves ingénieurs, des adultes en insertion, des salariés, des mères de famille… Toutes ces personnes se sont trouvées réunies parce qu’elles fréquentent le même territoire, autour de Malpassé, de la Rose et du Centre social La Garde, que ce soit pour leurs études, leur travail, ou bien tout simplement parce qu’elles y vivent.

    Cette exposition en plein air vous permet de découvrir deux années d’un travail participatif entre un photographe de renommée internationale et un groupe d’habitants de Marseille. Et pourtant il s’agit d’une présentation qu’il reste à compléter tant la production d’images a été intense, riche, difficile parfois, mais toujours portée par un désir d’ouverture vers le monde.

    Que ce soit pour parler de soi ou de son univers personnel – et il n’y a pas d’âge pour cela – ou pour décrire son quotidien, son quartier, sa ville, chaque participant a développé son esprit critique, son sens de l’observation, et a réfléchi avec le groupe à la signification des images et leur impact esthétique. Les participants ont partagé leurs doutes, leurs questionnements, leurs joies et leurs plaisirs.

    Toute l’énergie de l’atelier s’est ainsi traduite par une quête d’images vers des sujets aussi personnels qu’universels : la famille, la ville, le regard des autres, les images publicitaires, les transports, l’individu, le déplacement, le rêve, le déracinement, la métamorphose, la mer, la nuit…

    Accompagnés par Thierry Fontaine et Olivier Rebufa, ces amateurs ont tenté de construire les contours d’un territoire personnel, intime, qui se déplace à l’intérieur des territoires urbains de Marseille.

    Cette exposition est le résultat d’un projet porté Les Ateliers de l’Image dans le cadre de la résidence Pytheas et soutenu par la Fondation Daniel et Nina Carasso, le Département des Bouches-du-Rhône (Programme Provence en Partage), l’ACSÉ et l’École Centrale Marseille ; il a été réalisé avec la collaboration active du Centre social La Garde et du Lycée Diderot ainsi qu’avec le soutien logistique du Fonds régional d’art contemporain Provence Alpes Côte d’Azur (FRAC PACA).
    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page