MENU

  • Jean Olivier Hucleux – Jean Rault – Anthony Vérot
  • « Celui qui, ce soir, va veiller sur une image qu’il vient d’acquérir, s’est d’abord posé la question de savoir s’il offrait à sa vue une nouvelle condition pour sa pensée, c’est à dire une représentation dont l’altitude demeurait immaîtrisable, ou s’il s’offrait un vulgaire message rétinien. (…) Et il sait, et il aime savoir que ce qu’il considère à ses côtés demeurera une énigme, et le ressort d’une émotion composée que l’œil tend à l’esprit. »
    Cette adresse au collectionneur est de Bernard Lamarche-Vadel, célèbre critique d’art et écrivain. Si celui-ci écrivit à la fois sur les œuvres de Jean-Olivier Hucleux et sur Jean Rault, c’est parce qu’il perçut immédiatement dans chacune de ces démarches une confrontation directe avec cet « immaîtrisable » du visible. Il ne fait pas de doute que l’oeuvre d’Anthony Vérot par l’apparente répétition du portrait se confronte aussi avec rigueur à une dimension insaisissable du visible. Face à chacun des visages silencieux peints par l’artiste, ne peut que se défaire la croyance dans une transparence des êtres, l’idée d’une équivalence entre soi et son image.
     
    DOSSIER DE PRESSE
    Galerie Béa-Ba
    Galerie Béa-Ba

    Béatrice Le Tirilly et Barbara Satre
    122 rue Sainte – 13007 Marseille (à 10 mn à pied du Métro Vieux Port)
    tel : 09 67 25 68 89 / 06 63 95 28 51
    Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 19h ou sur Rendez-vous

    Cet email a été envoyé à barbarasatre@gmail.com.

    Vous avez reçu cet email car vous vous êtes inscrit sur Béa-Ba.

    Se désinscrire

    Envoyé par
    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page