MENU

  • Les labyrinthes de l’imaginaire. Les outsiders italiens aujourd’hui
  • En partenariat avec la galerie M&M à Gênes, Italie

     

    « Les labyrinthes de l’imaginaire »

    Les outsiders italiens aujourd’hui

     

    Stefano Codega – Davide Cicolani – Andrea Bolzoni – Germana Dragna – Umberto Gervasi – Giovanni Galli – Fabio Negri – Maurizio Zappon

     

    6 Avril – 6 Mai 2017

     Vernissage Jeudi 6 Avril à partir de 18 h

    DSC_0476

    Umberto Gervasi, Untitled, 60 x 67, acrylic on paper, 2008

     

    P1060009

    Germana Dragna, Untitled, 33 x 40 cm, Technique mixte sur papier,2017

    L’exposition présente huit artistes contemporains italiens, avec de nouvelles œuvres qui appartiennent, par leur vitalité et leur force expressive, au monde magique de l’Outsider Art:

    STEFANO CODEGA

    DAVIDE CICOLANI

    ANDREA BOLZONI

    GERMANA DRAGNA

    UMBERTO GERVASI

    GIOVANNI GALLI

    FABIO NEGRI

    MAURIZIO ZAPPON

    Stefano Codega

    Né en 1987 à Dresano (Milan).

    Artiste autodidacte.

    Le travail de Stefano Codega tout à fait original, se situe dans la tradition historique de l’Outsider Art.

    Ses figures : femmes, guerriers, Saints…. sont immédiatement reconnaissables, nées d’un besoin intérieur, en suspension dans un monde poétique, hors du temps.

    Davide Cicolani

    Davide Cicolani est né à Rome en 1978, où il connaîtra une enfance difficile.
    Frappé par la foudre à l’âge de 6 ans, il est atteint de néphrite l’année suivante. C’est durant ces longues périodes d’hospitalisation qu’il se met à dessiner. A 17 ans il commence à travailler de nuit comme ouvrier dans une usine, de sorte qu’il peut consacrer ses journées à son art.
    Ce n’est qu’en 2006, suite à son licenciement, qu’il quitte l’Italie pour s’installer à Paris. Il poursuit inlassablement son oeuvre, au gré des migrations imposées par la vie dans les squats. Son support de prédilection va désormais de la carte routière aux pages d’anciens registres de tenue de compte chinés aux puces. Matériaux pauvres par excellence mais qui présentent la particularité de raconter leur propre histoire – celles des chemins qui restent à parcourir et des soldes pour tout compte de l’existence – à laquelle Davide superpose la sienne dans des lacis d’encre de Chine. La puissance graphique de cette œuvre singulière s’impose au premier regard.

    Andrea Bolzoni

    Andrea Bolzoni, découverte récente de l’Outsider Art italien, explore, différents genres et thèmes, en particulier des visages et des figures féminines, une recherche en rapport avec le signe et l’intensité du geste.

    Germana Dragna  

    Née en 1954 à Palermo.

    Germana travaille le papier avec des processus de  nature automatique: les taches d’encre réalisée par une plume d’oie, donnent la vie à des visions et des mondes fantastiques.

    Umberto Gervasi

    Né en 1939 à Catania.

    Artiste autodidacte.

    Il est considéré, aujourd’hui, comme un des principaux artistes outsiders italiens.

    Il pratique un art pictural authentique à la fois réaliste et  visionnaire: le réalisme d’un observateur de la vie, les visions de celui qui n’a jamais interrompu sa connexion avec les rituels et les mythes de la Sicile la plus archaïque et profonde.

    Giovanni Galli  

    Giovanni Galli est né à Florence en 1954.

    À partir de 1993, il vit dans un foyer psychiatrique et participe au studio créatif «La Tinaia ».

    C’est ici que Giovanni, qui n’a jamais été formé au dessin, a découvert et s’est engagé dans cette pratique. Il utilise les deux côtés du carton pour mettre en scène des femmes, des avions, des personnages de bandes dessinées, qui deviennent des symboles de la sexualité de leur auteur.

    Fabio Negri

    Fabio Negri a su construire un univers pictural entre écriture poétique et couleurs expressionnistes fortes.

    Un monde peuplé par des personnages anonymes qui côtoient des célébrités où des figures du cirque de Fellini.

    Maurizio Zappon

    Maurizio Zappon travaille dans l’Atelier Diblu situé dans le Département de Santé Mentale de l’ASST Melegnano et de la Martesana en Lombardie.

    « Je suis né le 1er juin 1962. J’ai peint toute ma vie ; je suis un artiste, vulcanologue et un dresseur de chats. J’ai commencé par dessiner des monstres : un grand Godzilla, des objets en rapport avec l’espace, des robots, Daitan quand il voit le soleil, des mangas. J’aime toujours ce travail. J’aime tout ce qui concerne les volcans dans leur ensemble, leur forme, leurs roches et leurs Lapilli. J’aime montrer  les pierres que je collectionne à un géologue. Je dessine au crayon, puis à l’aquarelle. Cela me vient naturellement. J’aime les couleurs de l’aquarelle, et les mélanger avec l’eau. J’aime le blanc car il me rappelle la montagne, comme l’Erebus au pôle sud ou le  Mont Fuji au Japon. Je connais tous les volcans par cœur. Je possède un gros livre «  Vulcanoes », mais je ne le feuillète jamais car j’ai tout en mémoire. Mes animaux préférés sont la tarentule et les chameaux dans le désert. Un endroit où si vous y allez, vous n’en reviendrez jamais. »  M. Zappon.

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page