MENU

  • Anne-Flore Cabanis, Didier Petit, Haythem Zakaria, Laurent de Richemond, Nicolas Charbonnier, Nidhal Chamekh, Pascal Navarro
  • καιρός – desseins
  • Jean-Marc Forax, photogramme tiré de Kaïros, vidéo, 2017 © Courtesy de l'artiste

    Exposition collective avec

    Anne-Flore Cabanis|Nidhal Chamekh |Nicolas Charbonnier|Jean-Marc Forax| Elena Modorati |Pascal Navarro|Didier Petit|Laurent de Richemond|Amandine Simonnet|Takeshi Sumi | Haythem Zakaria

     

    La temporalité du dessin, le souvenir, la mémoire. Tel est le thème sur lequel porte l’exposition inscrite dans la saison du dessin de Paréidolie. Il s’agit là de faire référence au temps objectif et à la temporalité du dessin, non pas au temps comme sujet du dessin.

    A partir d’une réflexion sur la question du rapport intime entre temps (et conscience du temps) et dessin (comme tracé d’une mémoire ou comme figuration d’une durée), il s’agit de mettre en interaction des œuvres appartenant à différents artistes confrontés à cette problématique. Là où la pensée et la création se joignent dans leurs instants fondateurs, une expérimentation engagée à la recherche des conditions de possibilité d’une visibilité esthétique et conceptuelle. Le spectateur est appelé par ces œuvres à sentir et penser en même temps la co-implication de la trace et de la mémoire dans toute perception et dans tout jugement qui ordonne le monde qui l’entoure.

    Pour répondre à cette thématique, l’exposition mettra en rapport des œuvres de plusieurs formes et employant deux médiums principaux : le dessin et la vidéo. Les œuvres exposées dialoguent entre elles dans le sens d’un entretien qui impliquerait le regard des spectateurs s’élaborant le temps de la visite.

    Commissaires : Christiane Courbon & Arafat Sadallah

     

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page