MENU

  • Natacha Muslera
  • Choeur Tac-Til
  • samedi 9 juin 2018 à 19h : Chœur Tac-Til-Natacha Muslera – Ecosystème vocal non voyant à voix multiples

    Choeur tac-til s’imprègne des environnements immédiats et plus ancestraux, il joue des polyrythmies et des polyphonies sauvages, des incantations atonales. Les matériaux vocaux passent du lamento au son concret, des souffles vents aux bruits des climatiseurs, des vols d’étourneaux aux cd qui bugguent, des airs baroques, des mélodies fantômes au choeur de cigale, d’une radio polyglotte à une meute de loup, des chants cosmiques aux cétacés, d’un choeur d’éoliennes à des bandes magnétiques inversées…ces matériaux se stratifient, se combinent, se court circuitent, s’échappent, s’effacent, et tentent d’ouvrir des espaces mentaux et sensoriels, inouïs.

    CHŒUR TAC-TIL émet depuis 2012 et continue d’être une recherche active, accueillit par le Centre National de Recherche Musicale, situé à Marseille. Chœur tac-til crée et développe avec Charles Bascou (Ingénieur developper) et Jérôme Decque (directeur technique) un robot interactif, associée une écriture par contact, spécifiquement conçu pour ce choeur.

    Un des dispositifs de chant relie le choeur à un robot qui leur communique des informations de manière tactile. Ce code digital influence en live les compositions. Ce dispositif imaginé et conçu par Natacha Muslera, crée de nouveaux modes compositionnels, sans l’usage de la vue : code digital, écriture par contact, haptik partition, partition télépathique… Les dix voix polyphoniques élaborent elles même leur rapport à l’écriture et à l’improvisation libre.

    Trois formes s’articulent au sein du chœur : Choeur tac-til acoustique et acousmatique, Choeur tac-til avec robot (en cours de création). Ces expériences émettent depuis l’obscurité et tentent différents dispositifs d’écoutes, en fonction des espaces et contextes dans lesquels le chœur est invité à jouer.

    Chœur tac-til dépasse les problématiques purement musicales/esthétiques.  Il est  un terrain de réflexion, de jeux, une aire de soin, une aventure intellectuelle, critique qui tente de nouvelles formes de représentations et d’écritures. Il questionne ce qui émane des automatismes, des formes de hiérarchies perceptives et il expérimente de nouvelles tentatives lors des résidences, des concerts, des séances d’écoutes.

    Qu’est-ce qui fait chœur aujourd’hui ? Comment accueillir ce qui habituellement est exclu ou se fait exclure d’un chœur ? Comment utiliser des outils numériques pour communiquer,  qui ne soient pas des usages uniformisants ?  Comment inventer une forme d’altérité avec une machine, un robot au sein du chœur ? Comment les voix se déterritorialisent et se vivent groupe-sujet ?  Comment à la fois faire choeur et voix singulière ? Comment laisser des espaces indéterminés, partager des silences ouverts ? Comment vivre d’autres expériences perceptives ? Comment  inviter les langues mineures et celles qui s’inventent ? Comment les erreurs, les accidents se fêtent ? Comment percevoir  l’espace, son corps différemment et activer des expériences qui court-circuitent les mécanismes ? etc…

    CO PRODUCTION : CNCM-gmem – Association Off-Cells

    Soutien : DRAC PACA 2017-2018 – Conseil Départemental des Bouches du Rhône

    Accompagnement : Les Têtes de l’art

    http://choeurtactil.wixsite.com/accueil

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page
    Tags: ,