MENU

  • Etienne Rey
  • Résidence à l’Abbaye de Silvacane
  • ÉCRAN N°2, installation, La Havane, Cuba, 2016

    Site emblématique du patrimoine provençal, l’abbaye cistercienne de la Roque d’Anthéron renvoie à neuf siècles d’histoire religieuse et politique, depuis le bas moyen-âge jusqu’à son classement en 1945 au titre des Monuments Historiques.
    Toutefois, quoi qu’accueillant une programmation culturelle variée chaque année, le site ne se faisait jusqu’ici pas le réceptacle et laboratoire de la création contemporaine. Soucieuse de mettre à l’épreuve l’épaisseur historique du site et d’en augmenter la portée au bénéfice des artistes contemporains, l’association Patrimoine, Art et Culture, gestionnaire du lieu, a souhaité expérimenter le format de la résidence en son sein.
    Emprunt de spiritualité et chargé de mémoire, le site accueillera l’artiste plasticien Etienne Rey qui s’emparera des jeux de lumières et de reflets permis par les grandes ouvertures et vitraux de l’abbaye pour déployer une œuvre juste et majestueuse.

    Étienne Rey vit et travaille à Marseille. Titulaire d’une maîtrise en Arts Plastiques de l’université d’Aix-en-Provence, il s’est spécialisé dans les méthodes scientifiques propres à l’architecture et à l’urbanisme en effectuant un cursus post diplôme à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille.
    Son travail explore la notion d’espace et suscite des déplacements de perception. Ses diverses installations ont pour point commun de convier à des expériences mettant en jeu des phénomènes physiques dont le vecteur principal est la lumière.
    Des transformations réflexives s’opèrent entre perception, propre à chacun, et conscience de l’impact de notre présence. L’intention est de produire des expériences d’espace, nous amenant à questionner notre relation au réel.

    Une coproduction de l’association Patrimoine, Art et Culture et la Ville de La Roque d’Anthéron.

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page
    Tags: , , , ,