MENU

  • Jenna Kaës
  • Lazare – Sacra Conversazione II
  • “Lazare-Sacra Conversazione II” est la deuxième exposition du cycle “Sacra Conversazione”  débuté en décembre 2017 avec l’exposition « Pietà – Sacra Conversazione » toujours visible dans la première salle de la crypte du South Way Studio. Cette citation de la Conversation Sacrée qui fut un motif important durant la Renaissance et dont quelques résurgences se font remarquer au XIXe siècle et au milieu du XXe siècle. Aujourd’hui ce sont Emmanuelle Luciani et Charlotte Cosson qui réinvestissent la Conversation Sacrée en invitant des artistes à produire sur le thème de la piété populaire et de la spiritualité dans l’art contemporain.

    A l’invitation d’Emmanuelle Luciani & Charlotte Cosson, l’artiste française Jenna Kaës visite la Chapelle Saint-Lazare de l’Abbaye Saint-Victor de Marseille. S’instaure alors entre les curators théoriciennes et l’artiste un véritable échange aboutissant à la réalisation de l’exposition “Lazare, Sacra Conversazione II”. Jenna Kaës réinterprète à sa manière la chapelle Saint-Lazare dans la crypte du South Way Studio. Plus qu’une exposition il s’agit d’une installation immersive où histoire, culture et spiritualité dialoguent par le biais des formes, des symboles et des matériaux.

    ___

    Jenna KAËS est une jeune artiste diplômée en design for luxury and craftsmanship à l’ECAL de Lausanne en Suisse. Son travail se caractérise par la création d’objets à la fois utiles et esthétiques s’inscrivant dans la lignée des Arts and Crafts ou comment le domestique se fait art. Elle s’intéresse au mysticisme et à l’inconscient humain. Sa quête artistique passe par une recherche sur la possibilité de donner forme au spirituel. Les réalisations qu’elle produit sont inspirées des sentiments humains tels que l’amour, la peur ou encore le rapport à la mort. Ses créations ne se limitent pas à un type de matériaux. Ainsi, travaille-t-elle aussi bien le verre, le tissu ou encore le métal. Son travail se caractérise également par des collaborations avec des personnes détentrices d’un savoir-faire artisanal ancestral telle la communauté Carmélite de Verdun.

     

     

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page