MENU

  • Anais Nisimov, Aurore Balsa, Chloé Vivien, Clémence Mimault et Daniel Mitelberg, Emma Bertin, Eva Faloux, Joël Bancroft-Richardson
  • Hypersensibles – 23 artistes
  • Aurore Balsa – Joël Bancroft-Richardson – Victoire Barbolosi – Emma Bertin – Julien Bourgain – Julien Carpentier – Nour Cheddade et Tom Dunbar – Pierre Combelles – Matteo Demaria – Lara Dirani – Eva Faloux – Sara Fiaschi – Théo Jossien – Quentin Lacroix – Yusha Ly – Clémence Mimault et Daniel Mitelberg – Anaïs Nisimov - Sandy Ott - Morgana Planchais – Mathieu Van Herzeele – Chloé Vivien

    installations sculptures photographies sons dessins performances…

     visuel : Lara Dirani (avec le soutien de la Villa Arson)

    L’exposition réunit des jeunes artistes nouvellement diplômés de six écoles supérieures d’art.

    Remerciements :
    Institut supérieur des Beaux-Arts de besançon
    École supérieure d’art d’Aix-en-provence
    Beaux-Arts de Marseille-ESADMM
    École supérieure d’art de Toulon Provence Méditerranée
    École des Beaux-Arts de Nantes
    École nationale supérieure d’art de la Villa Arson

    ///

    Les hypersensibles expriment mieux que quiconque les désirs, les tensions, les conflits,  les imaginaires d’aujourd’hui.

    Hypersensibles. C’est une perception plus profonde du monde. Il y a une précision et une démesure, un endroit de retrait et de dépassement. Une expression à la fois fragile et incandescente. L’hypersensibilité est exigible aujourd’hui et plus que jamais, partout et toujours, pour contrer un monde contemporain où l’on étouffe de plus en plus. 

    L’hypersensibilité ne veut pas dire sensiblerie, mais tension et décharge en zigzags imprévisibles. Les hypersensibles vivent dans une zone hypersensible, dans une époque hypersensible.

    Hypersensibles, au pluriel : un chaos sensitif.

    ///

    les soirées avec les hypersensibles (performances, projections, concerts etc.):  

    jeudi 7 mars à 18h, vernissage

    jeudi 21 mars à 19h : hypersensibles comment

    DIRANI-Lara_F1000005

     visuel : Lara Dirani (avec le soutien de la Villa Arson)

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page
    Tags: ,