MENU

  • Charlotte Morabin, Mélanie Joseph, Mogarra Delphine, PRIMAVERA GOMES CALDAS
  • Glissement de terrain
  • GLISSEMENT DE TERRAIN 

    « Une surface chahutée dévale sur une nouvelle terre, adapte son vocabulaire. 

    L’oeil extrait et la main transforme.

    Les corps s’automatisent  jusqu’à venir opérer la fusion et donnent naissance à de nouvelles fabulations. »

    Sortie de résidence dans le cadre du programme TRAVAIL TRAVAIL !!, programme d’ateliers de professionnalisation et de résidences d’artistes en entreprises conçu et mise en œuvre par Art-Cade, Collective, Les Beaux-Arts de Marseille (ESADMM) et Mécènes du Sud, avec le soutien du ministère de la Culture. Le programme est ouvert aux étudiants et diplômés des Beaux-Arts de Marseille depuis 2017.

    Deux binômes sélectionnés donnent à voir une restitution de leurs recherches durant leur résidence en entreprise.

    Delphine MOGARRA & Charlotte MORABIN

    « Le bruit assourdissant d’une filtration, l’énergie des liquides qui circulent, le tremblement des flacons qui s’entrechoquent, les accélérations du transpalette et puis silence. Il a suffi d’une inspiration pour que… » Texte de D.Mogarra & C.Morabin

    C’est à partir de prises de notes, de gestes, de récits, de bruits et de matières récoltées, que Delphine Mogarra et Charlotte Morabin présentent leur travail de recherches effectué dans l’entreprise Cadentia, fabricant d’Eaux de Cologne à Aubagne. Elles déplacent et recomposent à partir de deux espaces bien définis dans l’entreprise : l’espace de conditionnement et l’espace de production ( le laboratoire ). C’est un chemin entrelacé où s’évacue les gestes après l’observation. Attentives au moindre bruit, à la moindre goutte pendant le temps passé dans l’entreprise, on assiste à ce moment juste « après l’agitation ».

    Primavera GOMES CALDAS & Mélanie JOSEPH

    « Comment continuer à exister après le désastre ? Comment survivre dans les ruines du capitalisme ? Après plusieurs mois de recherche au sein de l’Entropotopia, deux archéo-futurologues vous proposent de découvrir leur première collecte d’images, d’interviews, d’objets et d’histoires.”

    Suite à une période de résidence au sein de l’espace de coworking I lov’It , les deux artistes Mélanie Joseph et Primavera Gomes Caldas proposent les prémices d’une réflexion effectuée en binôme sur les notions de travail, d’utopie et de l’être en collectif. Une navigation entre mythe et fabulation à des millénaires de nos urgences contemporaines.

    Notre maîtresse à penser (Appelons-la Christine!) nous a, un jour, réuni sous un olivier, où nous nous sommes reniflées, pistées puis appréciées : notre binôme était né ! Sous l’oeil bienveillant de notre guru Donna Haraway, nous nous sommes alors attelées aux supers tâches de démembrement des systèmes de domination et, d’exploration des champs du possible offerts à nos âmes en détresse. Ou comment survivre à la précarité de notre temps.

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page