MENU

  • Sibylle Duboc
  • Archéochronie
  • Archéochronie

    Sibylle Duboc

    14 septembre—26 octobre, 2019

    Vernissage le 13 septembre à partir de 18h

    Bastide Projects

    *****

    Élaborées comme des ruines à l’envers, les Fossiles photographiques de Sibylle Duboc font le récit de leur disparition prochaine ou advenue à l’instant.

    Que créent-ils ? Une forme de mémoire déviée, fictionnée, inverse, un objet en suspension, une greffe sur l’histoire, un pli en mouvement, un récit sans temporalité fixe : une Archéochronie.

    L’exposition Archéochronie est une mise en scène de cette mémoire historique falsifiée, de ce leurre qui simule le temps, en mettant en contact la substance du photographique avec la matérialité archéologique, qui toutes deux révèlent, que ce soit en ôtant des strates ou en ayant recours au processus chimique.

    L’Archéochronologue est à la fois une exploratrice du vécu et une créatrice de la survivance de l’instant, elle fait vaciller la certitude linéaire du déroulement des événements et par là-même révèle, donc, une urgence à poser un regard sur ce qui est en train de disparaître dans un temps au-delà du temps, créant un lieu à l’orée de l’agir.

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page