MENU

  • Les 32 es Instants Vidéo : Effondrements / Soulèvements
  • The Rebirth of IQHAWE

    L’exposition Effondrements / Soulèvements prend place au 5e étage de la Tour : 20 installations vidéos internationales pour démontrer que quand les espoirs, les maisons ou les corps s’effondrent, l’art est le rebond.

    « Le 5 novembre 2018, des maisons du centre ville de Marseille se sont effondrées. Huit habitants ont péri. Ce n’est ni la pluie ni la fatalité qui sont à l’origine de ce drame. Cette tragédie locale nous invite à penser l’état du monde actuel où les ruines et les morts ne manquent pas. Une question surgit alors : le monde peut-t-il changer de base ? Ce qui caractérise les artistes vidéo de ces dernières années, c’est leur capacité à saisir l’état du monde dans ses complexités, en ne se contentant pas de le donner à voir tel qu’il apparaît à l’image, mais en participant à sa transformation. L’art vidéo capte les effondrements et échafaude de nouveaux possibles. Quand chutent les briques du vieux monde, l’art est le rebond. »

    Ainsi s’écrit la 32e édition du festival Les Instants Vidéo, qui accueille pour son exposition Effondrements / Soulèvements des artistes de tous les continents, parmi lesquels : Parya Vatankhah (Iran), Fabrice Pichat (Belgique), Robert Cahen (France), Brut TV (France), Mikko Ahlroth (Finlande), Marcantonio Lunardi (Italie), Nicolas Clauss (France), John Beieler (USA), Saara Ekström (Finlande), Grzegorz Stefanski (Pologne – GB), Nelio Costa (Brésil), Nicola Pilkington & Oupa Sibeko (Afrique du Sud), Mozhgan Erfani (Iran – France), Guillaume Martial (France), Albert Merino (Espagne / France), Grace Schwindt (GB), Sami Van Ingen (Finlande), Klaus Verscheure & Tom McRae (Belgique / GB).

    > Et du 8 au 10 novembre, découvrez la suite du festival avec une série de performances et des programmations internationales d’art vidéo et numériques dans la grande salle de la Cartonnerie. N’y manquez pas l’ouverture du festival avec la projection exceptionnelle du film « Le livre d’images » de Jean-Luc Godard, qui a reçu une Palme d’or spéciale en 2018.

    [Une proposition des Instants Vidéo]

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page