MENU

  • Prison Miroir
  • Poursuivant son exploration du lien entre art et prison entamée au mois d’octobre 2019, l’événement Prison Miroir développe sa réflexion avec le concours de Laure Adler, le week-end du 7 et 8 février 2020 : rencontres, lectures, conférences, projection et concours d’éloquence.

    Programme

    VENDREDI€ 7€ FÉVRIER 2020

    18h30 | Table ronde 2
    L’ART DE COOPÉRER
    Grand Témoin Laure Adler
    Comment se saisit-on du mot culture
    quand on se croise depuis l’institution
    pénitentiaire et le champ de l’art ? Est-il possible
    que ces espaces et productions artistiques
    soient entendus et vus comme des moyens
    d’émanciper notre pensée sur la prison ?
    Modératrice : Leïla Delannoy (sociologue)
    Entrée gratuite | au Grand Plateau (niveau 2)

    20h
    Conférence de Laure Adler
    Comment repenser autrement nos rapports“
    à l’imaginaire de la prison ?
    La prison déborde-t-elle plus encore que jamais,
    de quoi, avec qui ? Quelle disruption possible
    aujourd’hui pour penser la prison
    dans le dispositif global ?
    En présence de Sara Louis (comédienne)
    Entrée gratuite | au Grand Plateau (niveau 2)

     

    SAMEDI 8 FÉVRIER €2020€

    11h | Rencontre et lectures
    Rencontre avec des écrivains animée par
    Laure Adler et ponctuée de lectures de textes sur
    la prison et sur l’enfermement, par des élèves de
    3e année de l’ERACM.
    Entrée gratuite | au Grand Plateau (niveau 2)

    17h | Concours d’éloquence
    QUE SERAIT LE MONDE
    SANS PRISON ?
    Un concours d’éloquence réalisé par les élèves
    de la classe terminale «maintenance nautique»
    du Lycée professionnel Poinso-Chapuis,
    suite à 28h d’atelier avec l’association
    Eloquentia Marseille.
    Entrée gratuite | au Grand Plateau (niveau 2)

    20h | Projection – au cinéma le Gyptis
    9M2 POUR DEUX
    de Joseph Césarini
    et Jimmy Glasberg
    Prison des Baumettes – 2005
    Suite de la rétrospective des films de Lieux Fictifs
    au cinéma le Gyptis.
    9 mÒ, c’est la superficie d’une cellule que
    partagent deux détenus le temps de leur
    incarcération en maison d’arrêt. Tour à tour
    interprètes et filmeurs, dix d’entre eux
    mettent en scène leur vie quotidienne…
    Tarif de 5€ à 6€ | Le Gyptis, 136 rue Loubon

    Et pour aller plus loin, les expositions de Bettina Rheims « Détenues » et d’Arnaud Théval « Un œil sur le dos » vous attendent au troisième étage de la Tour de la Friche jusqu’au 23 février 2020, ainsi que les films de la rétrospective des réalisateurs et producteurs Caroline Caccavale et Joseph Césarini (Lieux Fictifs) projetés aux cinémas Le Gyptis et La Baleine jusqu’au 20 février.

     

    Une proposition de la Friche la Belle de Mai avec Lieux Fictifs
    Prison Miroir reçoit le soutien du Ministère de la Justice, de la Direction de l’Administration Pénitentiaire, de la Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires, du Conseil départemental de l’Accès au droit des Bouches-du-Rhône, du Barreau de Marseille et de la Fondation de France.
    En partenariat avec France Culture, Les Inrockuptibles et Libération.

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page