MENU

[mac] musée d’art contemporain

Du mardi au dimanche de 10h à 18h. Visites de groupes sur rendez-vous.
Tarifs : de gratuit à 5 euros.

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page

Le musée d’art contemporain de Marseille

Installé dans un bâtiment construit dans les années 1980 et offert à la Ville de Marseille par le Docteur Rau, le mac a ouvert ses portes au public en 1994. Situé aux abords d’un jardin jalonné de sculptures d’Erik Dietman, Jean-Michel Alberola, César, Fabrice Gygi et Philippe Ramette, il déploie sur près de 2500 m2, la présentation des collections et des expositions temporaires.

Rapidement reconnu sur la scène internationale, le [mac] musée d’art contemporain de Marseille reçoit le label des musées de France en 2003 et poursuit une politique active et dynamique de présentation d’œuvres et d’événements liés aux pratiques contemporaines. Parachevant cette évolution le catalogue de la collection est édité en 2007 et celle-ci est installée de manière permanente dans les salles à partir de 2008.

Les expositions temporaires placent le [mac] au confluent des pratiques artistiques contemporaines. Le travail en réseau avec de nombreux musées et collections privées de niveau international sert la diffusion des œuvres, des expositions et la circulation des catalogues qui les accompagnent.

Le musée propose, en même temps, des cycles de conférences avec les Écoles d’Architecture et des Beaux Arts de Marseille, des rencontres, des colloques, des concerts avec Montévidéo et le Gmem, des spectacles de danse avec le Ballet national de Marseille et le Festival de Marseille et des projections de cinéma avec le concours du Musée National d’Art Moderne, Centre Georges Pompidou et du FID Marseille.

Dans le cadre des projets hors les murs, le [mac] apporte son soutien au Festival des Arts Éphémères.

La collection :

Le socle historique de la collection du [mac] provient de la collection du Musée Cantini. Il est constitué en 1992, en prévision de l’ouverture du musée d’art contemporain en 1994. Il réunit des ensembles importants et représentatifs de l’art de la seconde moitié du 20ème siècle et s’articule autour des différentes tendances apparues dans les années cinquante comme les Affichistes et dans les années soixante comme le Nouveau Réalisme, Fluxus, la Figuration Narrative puis, plus tard, l’Arte povera et Supports-Surfaces.

Riche de plus de six cents pièces, la collection elle-même rassemble des peintures, sculptures, photographies, vidéos, films et installations. Elle est l’une des trois collections les plus intéressantes en province. On y trouve des ensembles importants et des œuvres remarquables d’Absalon, Gilles Aillaud, Jean-Michel Basquiat, Bernard Bazille, Ben, Christian Boltanski, Chris Burden, Daniel Buren, César, Jimmie Durham, Rodney Graham, Carsten Höller, Ann Veronica Janssen, Yves Klein, Gordon Matta-Clark, Annette Messager, Gabriel Orozco, Gina Pane, Paul Thek, Jean Tinguely, Dieter Roth, Marijke van Warmedam, Franz West, Wolf Wostell…

Par ailleurs la scène régionale est richement représentée avec les œuvres de Georges Autard, Richard Baquié, Gilles Barbier, Judith Bartolani, Jean-Jacques Ceccarelli, Toni Grand, Piotr Klemensiewicz, Anita Molinero, Bernard Pagès, Michèle Sylvander, Gérard Traquandi, Claude Viallat.

Le Centre de documentation Ernst Goldschmidt du [mac] :

Le Centre de documentation Ernst Goldschmidt est une collection exceptionnelle de catalogues d’expositions introuvables ailleurs, d’essais et de revues sur l’art contemporain. Cette bibliothèque provient de l’Institut des Hautes Etudes en Art Plastiques fondé par Ponthus Hulten à Paris enrichi par le legs de sa bibliothèque par Ernst Goldschmidt. Donnée au [mac] par les fils d’Ernst Goldschmidt, le fonds a pour mission de rassembler la documentation écrite, visuelle, sonore et multimédia sur la création artistique contemporaine. Il regroupe aujourd’hui cinquante mille documents et édite par ailleurs un bulletin bibliographique trimestriel qui rend compte du millier de parutions qui enrichissent ses collections chaque année. Ce bulletin intitulé Catalogus donne un large aperçu des publications artistiques internationales.

Les activités du centre de documentation permettent la rencontre de publics très variés, amateurs, artistes, chercheurs, commissaires, critiques, étudiants, et participent au rôle de diffuseur et à la fonction d’accueil du musée

Infos pratiques : Documents consultables sur place. Le catalogue du centre de documentation est accessible sur le site   HYPERLINK “http://www.bmvr.mairie-marseille.fr/”www.bmvr.mairie-marseille.fr

Accueil des publics :

L’équipe pédagogique propose, sur rendez-vous : pour les classes du primaire, les collèges, les lycées et les étudiants, l’approche des œuvres à travers des échanges de paroles et d’expériences. Les parcours de ces visites sont spécialement adaptés aux différents niveaux scolaires. De même que les animations qui permettent différentes approches des notions de corps et d’espace, réels et projetés, à partir d’œuvres vidéos et de films de la collection réalisés par : Gordon Matta-Clark, Absalon, Bruce Nauman,…

Pour les enseignants, une visite en amont des expositions afin qu’ils puissent ensuite y amener leurs élèves sereinement.

Pour les publics handicapés, les parcours sont adaptés à la demande.