MENU

  • Hélène Bellenger
  • RÉSIDENCE DE RECHERCHE
  • HÉLÈNE BELLENGER | ANTI – PIÈCE

    Artiste en connivence | Résidence de recherche Septembre 2019 > Février 2020

    « How do I know if what I see as blue is the same as is it to you ? »
    The color blue, Série Mad Men, Matthew Weirner

    Affronter les images de son environnement quotidien pour remettre en question ses propres pulsions scopiques et son conformisme visuel implique nécessairement d’accepter et de cultiver sa propre étrangeté. Par un travail de collection d’images, de détournement, d’installation et d’ateliers, Hélène Bellenger tendra à questionner la part d’irréalisme et de balisage de son environnement visuel numérique, comme pour mieux comprendre les rouages de son (notre ?) relationnel aux images.
    //
    « La photo d’un œuf a battu sans conteste le record de « likes » pour un message posté sur Instagram, détrônant celui de la star des réseaux sociaux Kylie Jenner. » peut-on lire dans un article de l’indépendant.fr du 2 février 2019. Paysages ultra saturés, “disneylandisés”, autoportraits à la Elina Brotherus face au lac Teal, selfies et duckfaces devant miroir de salle de bain, corps de femmes lustrés au monoï sur sable blanc. Ces images ultrabalisées des réseaux sociaux saturent les pixels de nos smartphones. Pour se démarquer du lissage des prises de vue sur les résaux sociaux, les internautes débordent ainsi de créativité et de stratégies de distinction : #heelconcept ou légumes recyclés en chaussures version Arcimboldo, #squatyourdog ou animal domestique détourné version altère pour sculpter les corps. Dérouter et moquer le conformisme visuel par l’absurde ? Ou bien est-ce l’absurde qui devient standard et viral ?

    SESSIONS | Anti-pièce
    Mercredis 18, 25 septembre – 2, 9, 30 octobre – 6, 27 novembre – 18 décembre 2019 –   22, 29 janvier 2020 de 14h à 16h

    À l’image du théâtre de l’absurde de Ionesco, Anti-pièce est un projet de recherche qui se déroule en 1 seul acte et 14 scènes. Ces scènes, ou sessions, se présentent sous forme d’ateliers de création collectifs qui permettent de créer des écarts, ou pas de côté, sur notre culture visuelle occidentale contemporaine. Ces ateliers se déroulent principalement à partir d’images collectées sur internet.
    PHOTOGRAPHIE, COLLECTES D’IMAGES

     

    Les sessions représentent une occasion unique de venir partager avec les artistes en résidence un moment de création.
    Partager la découverte et les aléas d’une pratique, d’une technique, un échauffement physique, un mouvement, un texte, une expérience, observer le travail sur le plateau…venir pour chercher ensemble mais pas forcément pour trouver.
    Les sessions sont ouvertes à tous. Nul besoin de savoirs préalables pour y assister. Aucune assiduité exigée. Possibilité de rejoindre un atelier déjà commencé, de s’arrêter en cours de route…Les sessions sont un premier pas vers la rencontre.

    L’adhésion à l’association Entr’acte (25 €) ouvre l’accès à l’ensemble des sessions en arts-visuels et arts-vivants pour toute la saison (de septembre à juin).

     

    Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+Email to someonePrint this page